Utilisation des cookies.

Afin de pouvoir configurer ce site Internet de manière optimale et de lʼoptimiser en permanence, Daimler utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site Internet, vous consentez à l’utilisation des cookies.

De plus amples informations sont disponibles dans les informations sur les cookies.
Actualités 2018.
Actualiés

Actualités 2018.

7 Novembre 2018 

Trois ans après son lancement, le Citaro NGT connaît un grand succès. Plus de 1 000 unités ont été livrées dans le monde, ouvrant ainsi la voie vers la transition énergétique.

Présenté en 2015, le Citaro NGT a connu dès sa commercialisation un franc succès. Les Cars d’Orsay dans l’Essonne, les agglomérations de Bourges, Nancy, Poitiers, Toulouse… pour n’en citer que quelques-unes, ont été les premières à s’équiper de ce véhicule novateur qui préserve l’environnement grâce à son moteur alimenté au gaz naturel.

Propre et silencieux, le Citaro NGT bénéficie de tous les avantages du Citaro, vendu à plus de 50 000 exemplaires, et qui a fait ses preuves depuis longtemps. La version au gaz naturel allie rentabilité et respect de l’environnement.

Le Citaro NGT à plancher surbaissé permet d’accueillir jusqu’à 96 passagers dans sa version standard et jusqu’à 153 passagers dans sa version articulée. Des sièges ergonomiques et un espace intérieur agréable, ainsi que de grandes surfaces vitrées contribuent au confort des passagers. Sa faible hauteur d’accès et son plancher surbaissé sur toute la longueur facilitent la montée et la descente et permettent d’avoir des flux rapides de passagers.

Comme son ainé, le Citaro NGT dispose d’une carrosserie à ossature avec carcasse annulaire périphérique et renforts en diagonale offrant une protection optimale en cas de collision latérale. En cas de collision frontale, la partie avant renforcée absorbe l’impact. Le volant multifonctions et les éléments de commande ergonomiques et optimisés permettent au conducteur d’avoir toutes le fonctions à portée de main.

Le Citaro NGT est disponible, tout comme le Citaro diesel, avec la mild hybridation en option qui permet de réduire encore plus la consommation. Il porte alors la dénomination Citaro NGT hybrid et répond ainsi aux demandes de certaines agglomérations pour la desserte de leurs zones à faible émission.

Le Citaro NGT, qui sera dans un avenir proche assemblé à Ligny-en-Barrois, est exposé au salon AGIR qui se tient à Chartres les 7 et 8 novembre.

Ligny-en-Barrois, le 07 juin 2018

37 ans après sa fondation par Kässbohrer, l’usine d’autobus/autocars lorraine de Ligny-en-Barrois a pris son envol. En constante progression depuis sa création en1981, tout s’est accéléré ces deux dernières années durant lesquelles le site a vécu la plus importante évolution de son histoire. « Nous avons complètement transformé la zone de production et regroupé les deux lignes d’assemblage existantes en une seule, nettement plus efficace », explique le responsable de la production, Pascal Mertz. « Cette transformation nous permet non seulement de nous adapter avec plus de flexibilité à la demande et de pouvoir assembler la plupart des autobus/autocars de la gamme Daimler Buses, mais aussi de mieux répondre aux exigences et souhaits spécifiques des clients en les intégrant plus facilement sur les chaînes.» 

Cette nouvelle organisation a également permis une augmentation de la capacité de production. Avec en tout 447 collaborateurs à fin décembre 2017*, 43 de plus en 2 ans seulement, l’usine a atteint un nouveau record en matière de nombre de véhicules assemblés, à savoir 1179 autobus/autocars, soit 136 véhicules de plus qu’en 2016.
Les autobus, principalement des Citaro Mercedes-Benz, constituent aujourd’hui la majeure partie de la production de Ligny-en-Barrois, le restant étant dédié à l’assemblage d’autocars interurbains et scolaires Mercedes-Benz et Setra.

En 2017, près de 34 % en moyenne des autobus/autocars assemblés étaient destinés au marché français.

Le groupe Daimler a investi plus d’un million d’euros dans la transformation et l’optimisation de la production et s’appuie toujours plus sur l’expertise et la flexibilité de l’usine française de Ligny-en-Barrois. Si ces investissements ont contribué à rendre l’usine plus performante en 2017 et 2018, l’objectif pour les mois à venir est tout aussi ambitieux : se préparer à l’arrivée sur les chaînes des véhicules équipés de modes d’entraînement alternatifs !

Ainsi, dès le courant de l’année 2018, les Citaro NGT arriveront sur les chaînes d’assemblage et les premiers autobus au gaz estampillés « Ligny-en-Barrois » sortiront de l’usine en 2019.

« Notre usine de Ligny-en-Barrois fait désormais partie des sites de production d’autobus/autocars les plus modernes d’Europe », le directeur du site de l’usine, Joerg Wolf, en est convaincu. « Ici, la production s’intègre parfaitement dans le réseau européen de Daimler Buses et construit des autobus, des autocars périurbains, interurbains et scolaires de qualité équivalente à celle des sites de production partenaires de Mannheim, Neu-Ulm ou Istanbul. »